Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Verdict de la tentative de putsch : Des gorges chaudes à Bobo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Tentative de putsch • • mercredi 28 avril 2004 à 07h23min

Le verdict du procès sur la tentative de coup d’Etat ne laisse pas
indifférents les Bobolais. Nous avons tendu notre micro en ville
où certains se réjouissent du jugement rendu par le tribunal
militaire. Par contre, d’autres continuent de croire à une
machination et rejettent le verdict.

Ibrahim Ouédraogo : "Le verdict est à la hauteur des actes posés"

Après le procès, je suis maintenant convaincu qu’il y avait un
coup d’Etat en préparation. Et des accusés ont avéré tout ce
qu’il ficelaient. Le capitaine Ouali a même déclaré qu’il voulait
mettre fin à la "Compaorose". Le verdict rendu par le tribunal
militaire n’a pas été très sévère. Il a été à la hauteur des
décisions dans un Etat de droit. Nous sommes dans un pays en
voie de développement, le gouverneur a pris les mesures pour
que nous puissions sortir de ce gouffre et tous les Burkinabè
doivent oeuvrer pour maintenir la paix. Un éventuel coup de force
va mettre à coup sûr ce pays en retard. Nous devons nous
donner la main pour travailler afin de sortir le pays du bourbier
dans lequel il est actuellement.

Yacouba Siribié (Enseignant, Kouka) :"Je refuse le verdict"

Les choses ont été très rapides. On devait chercher à
approfondir les recherches au lieu de se cantonner sur le sort
de ceux qui étaient à la barre. Aujourd’hui, la question se pose
toujours sur l’effectivité du chef d’inculpation, à savoir l’atteinte à
la sûreté de l’Etat. Du reste, il y a eu des points de vue
divergents à la justice. A la fin du procès on a senti que c’était
tout simplement un montage. Comme l’a dit un condamné,
c’était bien monté mais mal ficelé.

Le verdict rendu par le tribunal militaire est trop lourd. Le cas de
Ouali qui est capitaine est illustratif. Après 10 ans de prison
ferme, on se demande bien ce qu’il pourra devenir. Peut-être
que les peines pourraient être revues à la baisse plus tard. Si je
faisais partie des juridictions qui ont statué, je préconiserais
une autre issue. Personnellement, je ne suis pas d’accord et je
refuse le verdict.

P. T (Comptable) : "Il ne faut pas condamner pour condamner".

Lors du procès, Ouali a déclaré qu’il voulait opérer un
changement. Mais je crois que le parquet devait davantage
approfondir les enquêtes pour savoir si ces déclarations n’ont
pas été faites dans la peur. Beaucoup de choses se sont
passées mais il fallait toujours chercher à mieux situer les
propos du capitaine Ouali. La justice burkinabè va trop vite en
condamnant les gens. Cela est dommage. Il ne faut pas
condamner des gens pour les condamner.

Henry Bayala :"La condamnation des putschistes est normale"

Le verdict n’a pas été très sévère. Si cela n’avait pas été le cas,
d’autres frustrations allaient naître. La condamnation de ceux qui
ont déclaré qu’ils voulaient déstabiliser le pouvoir est normale
car leur voie n’était pas légale. Je suis content parce qu’il y a eu
des gens qui ont été acquittés tel que le sankariste Norbert
Tiendrebéogo. Si Norbert avait été conduit en prison, le pays
allait connaître encore des troubles.

Patrice Benkali (Infirmier, :hôpital Sanou Souro) : "La justice n’a pas pu démontrer grand-chose"

Le commun des mortels ne digérera pas les choses par l’angle
sous lequel elles ont été présentées. A la limite, j’ai l’impression
que c’est le pouvoir lui-même qui a ourdi quelque chose pour se
donner plus de crédibilité et attirer l’attention des masses
laborieuses. En ce qui concerne l’effectivité d’un coup d’Etat, je
ne pense pas du tout et la justice n’a pas pu démontrer
grand-chose. Ce sont des gens qui ont été lésés dans leur
carrière et qui ont décidé de se faire entendre. Dans la
hiérarchie militaire, un coup d’Etat suppose qu’il faut être un
grand et avoir ses hommes.

Dans ce cas, ces conditions
n’étaient pas réunies. Ouali qui fait appel au sergent Naon, qui
rassemble ses camarades du RSP en ne leur disant même
pas que c’était un coup d’Etat... Ils ont été sanctionnés par
rapport à leur prise de position avec le pouvoir. La peine est plus
que légère parce que qui parle de coup d’Etat, c’est comme
quelqu’un qui a voulu intentionnellement orchestré un
massacre. S’il s’avérait que les choses sont réelles, 10 ans
pour le cerveau, c’est léger.

L’acquittement de Norbert Tiendrebéogo est bien mérité parce
qu’il ne faisait pas partie du coup. Pour un coup d’Etat qui
n’existait pas, parler d’un civil, chef de parti politique, c’était trop.
Ils ont eu le bon sens en le relaxant sinon sa condamnation
allait entraîner autre chose.

Judith Kiemdé (Journaliste) : "C’est une première au Burkina"

Le procès a été une grande première au Burkina où des
présumés putschistes n’avaient jamais eu la chance de passer
devant les juridictions compétentes. On ne peut qu’encourager
cela et apprécier le verdict prononcé à sa juste valeur. Dix ans
en prison, ce n’est pas facile, mais cela vaut mieux qu’une autre
forme de procès que le pays a longtemps connue. Nous
sommes en démocratie et les gens doivent savoir que la seule
voie d’accès au pouvoir demeure les urnes.

Oumarou Maïga :"C’est un pur montage"

Jusqu’à présent, je ne pense pas à la véracité d’un complot. Un
complot qui se prépare pendant des années est difficile à
concevoir. Donc, tout ce qui découle du procès n’est qu’un pur
montage. Aujourd’hui, on ne doit même pas parler de légèreté
ou de dureté des peines prononcées parce qu’il y a encore
beaucoup de non-dits que le peuple veut savoir. Sinon, moi, je
continuerai à douter.

Propos recueillis par Ousmane Piè OUATTARA
Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 25 mars 2009 à 21:13, par Ahmed Smith En réponse à : Verdict de la tentative de putsch : Des gorges chaudes à Bobo

    Je viens aux Etats Unis et je pense que c’est un montage. Nous n’avons pas de democratie en Afrique. c’est dommage, le system est poisonne. Il va prendre du temps pour voir la verite. nous devons arreter a nous humillier sur le plan mondial. La politique de Compaore encore.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2012 à 00:05, par OZCPJIFK En réponse à : Verdict de la tentative de putsch : Des gorges chaudes à Bobo

      Sept morts lors d’une fladulsie dans un lyce9e en Finlande16h58 | 07/11/2007 Une fladulsie dans un e9tablissement secondaire de Tuusula, dans le sud de la Finlande, a fait au moins sept morts mercredi, annonce le chef des services de secours. Pour le moment, c’est sept ou plus , a de9clare9 le dr Eero Hirvensalo.Un enseignant a de9clare9 que le tueur e9tait un de ses e9le8ves.On ignore pour l’instant ce qu’il est advenu de l’auteur des coups de feu.Trois personnes ont e9te9 blesse9es, dont le directeur de l’e9tablissement de Jokela, qui est e0 la fois un colle8ge et un lyce9e, a indique9 la porte-parole de la mairie de Tuusula, e0 60 km d’Helsinki.Quelques heures avant la fladulsie, une vide9o avait e9te9 mise en ligne sur le site internet Youtube dans laquelle une photo du lyce9e Jokela laissait place e0 celle d’un homme pointant un pistolet vers la came9ra.Le document e9tait intitule9 Massacre du lyce9e Jokela 7/11/2007 et avait e9te9 poste9 par un utilisateur identifie9 sous le pseudonyme de Sturmgeist89 ( esprit de tempeate en Allemand).Dans un commentaire, cet utilisateur affirmait eatre preat e0 se battre et e0 mourir pour (sa) cause . En tant qu’agent de se9lection naturelle, j’e9liminerai tout ceux que je conside8re comme des inadapte9s, des insultes e0 l’espe8ce humaine et des e9checs de la se9lection naturelle , pouvait-on e9galement lire.Youtube a ferme9 le compte de cet utilisateur quelques heures apre8s la fladulsie. TIRANT c0 TRAVERS LES PORTES c7a semblait irre9el. Un e9le8ve que j’avais eu en classe courait dans ma direction en criant, un pistolet e0 la main , a de9clare9 le professeur, Kim Kiuru, qui donnait un cours au moment des tirs. Il (le tueur) se de9plae7ait me9thodiquement le long des couloirs, frappant aux portes puis tirant e0 travers , a ajoute9 Kiuru, qui a aide9 ses e9le8ves e0 s’e9chapper en passant par les feneatres de sa salle de classe.Un responsable de la police locale a indique9 que l’e9tablissement avait e9te9 encercle9 par les forces de l’ordre et que les e9le8ves avaient e9te9 e9vacue9s. Le sie8ge a e9te9 leve9 peu avant 14h00 GMT, a indique9 un responsable de la municipalite9.La Finlande est le troisie8me pays au monde pour la possession d’armes e0 feu par habitant mais de tels incidents y sont tre8s rares.Selon les me9dias locaux, quatre attaques e0 l’arme blanche non mortelles ont eu lieu dans des e9tablissements scolaires depuis 1999.L’e9ve9nement le plus violent remonte e0 2002, quand un jeune homme avait fait exploser une bombe dans un centre commercial d’Helsinki. Sept personnes avaient trouve9 la mort dont le poseur de bombe.

      Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2011 à 08:32, par djenee En réponse à : Verdict de la tentative de putsch : Des gorges chaudes à Bobo

    Compaore a trahi et assassiner SANKHARA, alors que croit il ? IL PARTIRA COMME IL EST ARRIVER !pourkoi,ce individu prend les burkinabe pour ki ? aujourdhui il se prend pour un saint parcourt le monde, KEL HONTE ?KEL CULOT !encore une fois, si vous poster ce message, je dirais que vous etes courageux,et que tout le monde a droit de s exprimer ici ;

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Verdict de la tentative de putsch : Des gorges chaudes à Bobo
Procès de la tentative de putsch : le Commandant Bernardin Poda n’ira pas en cassation
Verdict de la tentative de putsch : Des partis politiques jugent
Verdict du procès des putchistes : La lecture apologétique des ABC
Le procès des non-dits
Sergent Babou Naon : "C’est Diendéré qui a dit d’enfoncer Lougué"
Norbert Tiendrébéogo : "Le pouvoir a voulu m’acheter"
Norbert Tiendrébéogo : "C’est une leçon de sagesse"
Procès : Un signe de maturité démocratique pour le CDP
Le procès a coûté 1 282 500 FCFA
Verdict du procès : une décision fondée sur des faits avérés
Procès : Un verdict d’apaisement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés